Le Parrainage

Parrainer un enfant :

–> c’est aider un enfant dont la situation financière est extrêmement précaire 

–> c’est assurer sa scolarisation 

–> c’est lui apporter un soutien affectif et médical 

–> c’est l’aider à mieux s’insérer dans la vie sociale de son pays 

–> c’est lui donner l’espoir de mieux vivre

Les enfants défavorisés, non scolarisés, ont généralement peu de chance de se construire un avenir.

 

L’ONG AMITIE PICARDIE MADAGASCAR oeuvre dans quatre secteurs à Antananarivo et sa proche banlieue pour l’amélioration de la vie quotidienne, l’aide à la scolarisation et à la santé.

Quartier d’Alasora (Ecole Publique Mahatsinjo) : 49 enfants parrainés recommandés et suivis depuis trois ans par Isabelle Rasolofo, institutrice et relais précieux et dynamique nous signalant par mail puis sur le terrain, tous les problèmes rencontrés avec les familles et les enfants parrainés.

Quartier d’Amparibé (Soeurs du Bon Pasteur) : 14 enfants parrainés suivis par SoeurAnnamma depuis dix ans. C’est le premier secteur qui a demandé des parrainages pour des familles très déshéritées vivant dans la rue. Soeur Annamma est moins disponible car elle est très sollicitée par un centre d’accueil à 100kms de Tana.

Quartier d’Itaosy (Congrégation du Bon Pasteur) : 23 enfants parrainés et leurs familles sont suivis depuis quatre ans par Soeur Ernestine avec beaucoup de patience (car sollicitée en permanence par les familles) et un dévouement extrême dans la gestion d’une pouponnière de neuf bébés et le suivi des grossesses de trois jeunes filles dont une de douze ans, abandonnées dans la rue par leurs familles après un viol ou un inceste. Les jeunes mamans sont gardées deux ans pour apprendre un métier. Depuis douze ans, nous avons des parrainages dans ce secteur ou plusieurs bébés ont été parrainés dès la naissance et viennent de réussir leur entrée en 6ème.

Quartier des 67 Hectares: Au-delà de ces quatre secteurs, une famille continue d’être parrainée avec 3 enfants dans le bidonville des 67 Hectares.

Ces précieux relais complétés par des courts séjours sur place trois fois par an (Noël/Décembre, Pâques/Mars et Grandes Vacances/Juin) permettent de rencontrer les enfants, de traiter les problèmes sur place et d’adresser aux parrains et marraines des rapports personnalisés et des photos, un lien plus étroit avec les enfants et attester que les 23€ mensuels (non compris les 2 € de frais de fonctionnement) sont bien utilisés à leur profit.

Rappel : les 25€ mensuel des parrainages sont répartis de la façon suivante :

  8€       à       Ecolage et Cantine

  8€       à       Panier alimentaire pour la famille (15kg de riz, 1 litre d’huile, 3 savons)

  3€       à       Frais divers (médicaments, fournitures scolaires, chaussures, etc..)

  3€       à       Livret de Caisse d’Epargne

  2€       à       Frais de fonctionnement et cotisation de l’ONG

  1€       à       Rémunération de notre correspondante malgache

Fermer le menu